VAE : Validation des Acquis de l'Expérience

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) vous permet d'obtenir une certification grâce à votre expérience : n’attendez plus pour valoriser votre parcours !

Préambule

La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de la formation professionnelle puis celle du 8 août 2016 dite « Loi de travail » ont modifié et précisé certaines dispositions.

Les décrets d’application du 4 juillet 2017 et du 31 octobre 2019 :

  • déterminent les règles de calcul de la durée d’exercice des activités en milieu professionnel,
  • précisent la procédure de recevabilité de la demande de VAE,
  • déterminent les conditions dans lesquelles des informations et des conseils relatifs à la validation des acquis de l’expérience sont mis en ligne et rendus accessibles au public,
  • identifient les sources de financement, le type de dépenses et les dispositifs de formation professionnelle continue permettant la prise en charge des dépenses afférentes aux demandes de VAE,
  • précisent les dispositions liées au jury et à l’attribution de la certification.
     

Objectifs

Vous avez un projet professionnel et/ou personnel :

  • obtenir une promotion ou négocier une évolution professionnelle,
  • vous maintenir dans votre emploi,
  • changer de poste au sein de votre entreprise ou rechercher un emploi...

et l’obtention d’un diplôme ou titre est un atout pour votre carrière et/ou pour la reconnaissance personnelle. Vous pouvez l’obtenir en validant vos acquis !

Vos compétences acquises par l’expérience sont reconnues au même titre que si vous aviez suivi le parcours de formation.
 

Prérequis

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, sa situation et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec le métier de la certification visée, peut prétendre à la VAE.

Vos activités peuvent avoir été exercées de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel. L’ensemble de vos activités peuvent être prises en compte : salariées, non salariées, bénévoles, de volontariat, activités exercées en tant que sportif de haut niveau ou dans le cadre de responsabilités syndicales, d’un mandat électoral local ou d’une fonction élective locale. Ainsi, plus il y a de relations entre vos acquis et le diplôme/titre, plus le choix est pertinent.

Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

La VAE n’est pas :

  • une conversion automatique de l’expérience en certification
  • un module de formation

La VAE est accessible aux personnes en situation de handicap.
 

Les diplômes et titres d’Excelia accessibles par la voie de la VAE :

Diplômes / titres de niveau 7

Directeur de produits touristiques - RNCP 34588

Fiche RNCP
Découvrir le Master of Science (MSc) International Tourism and Destination Management (Bac+5)
Découvrir le Master of Science (MSc) Management des Destinations (Bac+5)

Diplômes / titres de niveau 6

Management du Tourisme et de l'Hôtellerie (BTH) - RNCP 36321

Fiche RNCP
Voir la formation

 

Modalités & processus

Le choix de la certification est une étape déterminante pour la suite de votre démarche. Ainsi, plus il y a de relations entre vos acquis et le diplôme plus le choix est pertinent.

Pour le même diplôme ou titre, vous ne pouvez déposer qu’un seul dossier de recevabilité sur une même année civile. S’il s’agit de diplômes ou de titres différents, seules trois demandes peuvent être déposées au cours d’une même année civile.
 

Le processus V.A.E.

Le process VAE

L’étape de recevabilité de la demande : le livret I

Vous devez justifier de la durée effective des activités par rapport à la durée requise (1 an minimum) et du rapport direct de vos activités déclarées avec les compétences attendues de la certification.

Le dossier doit comporter des justificatifs (diplômes, bulletins de salaire, certificats de travail, attestations de formation, pièce d’identité, etc.)

L’étape de la préparation de la validation : le livret II

Dès lors que votre demande a été déclarée recevable, vous devrez rédiger le dossier de validation (livret II) qui comprend la description de vos aptitudes, compétences et connaissances mobilisées au cours de votre expérience (professionnelle, extra-professionnelle, formations, etc.)

Nous proposons un accompagnement de 15 heures, qui peut débuter dès que votre demande est recevable, pour vous aider dans cette rédaction et pour vous préparer à la soutenance.

Les objectifs de l’accompagnement :

  • Une aide méthodologique à la description de vos activités et de votre expérience correspondant aux exigences du référentiel de la certification visée
  • Une aide à la formalisation du livret II
  • Une préparation à l’entretien de soutenance
L’évaluation par le jury de certification

La certification est composée de blocs de compétences capitalisables. La validation des blocs de compétences est obligatoire pour l’obtention du titre. La validation partielle d’un bloc n’est pas possible.

Le jury de certification

Conformément au référentiel de la certification visée, les membres du jury apprécieront les compétences que vous avez développées sur vos différentes activités, dans un premier temps au regard de votre livret II et, dans un second temps, lors de votre présentation orale de soutenance.

Sa décision, notifiée par écrit sous 8 jours, est souveraine et peut être de l’ordre de :

  • Une validation totale si les compétences attendues sont acquises. Le jury décide alors de l’attribution du diplôme ou du titre.
  • Une validation partielle si les acquis ne correspondent pas complètement aux exigences de la certification visée. Dans ce cas :
    - Une attestation vous sera délivrée sur les blocs de compétences validés, qui le sont de manière définitive,
    - Une proposition de formation vous sera adressée pour valider le ou les blocs manquants que vous pouvez également obtenir par une expérience complémentaire.
  • Un refus lorsque les acquis sont trop éloignés du référentiel de compétences et des exigences du diplôme ou du titre

 

Financement & tarifs

Seules les certifications enregistrées au RNCP sont accessibles à la VAE et donc, susceptibles d’être prises en charge financièrement. La VAE peut donc faire l’objet d’une prise en charge au même titre qu’une action de formation professionnelle continue. Selon votre statut, il existe différentes possibilités d’aides au financement.

Pour en savoir plus

 

Tarifs des Diplômes / titres de niveau 7

Directeur de produits touristiques

Tarif : 7 250 €

Tarifs des Diplômes / titres de niveau 6

Management du Tourisme et de l'Hôtellerie (BTH)

Tarif : 3 900 €

 

Ces tarifs incluent :

  • les frais de dossier de demande de recevabilité (livret I)
  • un accompagnement de 15 heures
  • la relecture du dossier de validation (livret II) par un comité pédagogique avant remise définitive
  • la présentation devant le jury de certification

Taux d’obtention des certifications

  • Recevabilité (livret 1) : 97%
  • Certification (validation totale livret 2) : 95%
  • Version au 30/08/2022